Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 octobre 2017 7 08 /10 /octobre /2017 10:19

Un ouragan à Dunkerque et dans la région provoque d'énormes dégâts le 18 février 1807.

Le vent du nord est accompagné de neige.

En campagne c'est une hécatombe: toits envolés, meules renversées, moulins emportés par la bourrasque !

Mais il y a pire! En sortant de l'école dans un village audomarois, trois enfants, pris dans l'ouragan, périssent dans la neige et quelques autres sont blessés. Une femme, un fermier et son domestique meurent de la même manière.

A Dunkerque, catastrophe dans le port ! C'est la perte du bateau Corsaire l'Anacréon, armé en ce port par M. J. Chamouland, commandé par le Capitaine Vanvlienne-Crepin, co-armateur. " entre huit et neuf heures du matin, le vent se mit au nord, et le plus terrible ouragan se déclara: il fut impossible à l'Anacréon de soutenir ; il coupa ses mats, ensuite ses cables, et fut jetté sur la côte où la mer le brisa en mille pièces: l"équipage, composé de 80 à 90 hommes, est presqu'entièrement péri. On en porte le nombre à 70. le Capitaine est sauvé"  lit-on dans un journal local.
 

Dunkerque, un ouragan en 1807

La nuit suivante, la bourrasque continuant, plusieurs bâtiments anglais viennent se briser sur les bancs; un deux-mâts sombre sur un banc en face du port, un autre est démâté. Profitant d'une accalmie, les bateaux la Revanche, le Décidé et le Glaneur se portent au secours de cinq bâtiments en rade et les sauvent. Plusieurs bateaux périssent corps et biens entre Nieuport et Ostende.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jocelyne et Dysiane Denière - dans DUNKERQUE BATEAUX MER HISTOIRE BELGIQUE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de LUDOVICA
  • : Tout ce que j'aime: jeux, cartes anciennes, photos, recettes de cuisine, dictons, proverbes, citations, collections diverses, curiosités, histoire, art, broderie, souvenirs de vacances, bricolage,etc
  • Contact

Recherche