Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /


Sous Louis XVI, Condorcet et Lavoisier décident ensemble d'unifier les unités, avec l'accord de Talleyrand et de l'Académie des Sciences.

En effet, chaque ville, chaque village avait des mesures différentes, bien peu aisé pour le commerce de plus en plus grandissant. Par exemple, l'aune était une mesure réservée aux étoffes. L'aune de Dunkerque valait 2 pieds 2 pouces soit 312 lignes c'est-à-dire 1,12 mètres actuels. L'aune de Beaune valait 2,5 pieds soit 2,436 mètres. Peu pratique donc pour faire des échanges. Il en était de même pour toutes les autres mesures.

Ils décident que l'unité de longueur s'appellerait le mètre. Pour cela il faut trouver une référence indestructible et inaltérable. Ce fut "la dix-millionième partie du quart du méridien terrestre" qui fut choisie.

Mais il fallait le mesurer cet arc de méridien qui était compris entre Dunkerque et Barcelone !
Ces deux villes avaient été choisies parce qu'elles étaient au niveau de la mer, ce qui facilitait les calculs.
C'est Jean-Baptiste Delambre et Pierre Méchain qui s'attèlent à ce gigantesque travail.
L'Assemblée décide que Delambre partira de Dunkerque et Méchain de Barcelone. Ils doivent se rejoindre à Rodez (cela aura lieu 7ans après!).

Je ne vais pas vous expliquer tous les calculs trigonométriques complexes auxquels ils se livrèrent mais plutôt les aventures de Jean-Baptiste Delambre à Dunkerque et les observations qu'il fit, tout cela dans la tourmente d'un pays en Révolution, dans une ambiance de guerre civile et de révolte populaire où règne l'insécurité.



Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : Le blog de LUDOVICA
  • : Tout ce que j'aime: jeux, cartes anciennes, photos, recettes de cuisine, dictons, proverbes, citations, collections diverses, curiosités, histoire, art, broderie, souvenirs de vacances, bricolage,etc
  • Contact

Recherche