Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 avril 2017 5 14 /04 /avril /2017 09:16

"La Briqueterie Silico-calcaire de Rosendaël-lez-Dunkerque" fut fondée en 1901.

Briqueterie de Rosendaël

Ses premiers dirigeants sont Alfred Delecourt et Paul Laloy, d'autres succéderont dont Alphonse Bournonville qui fut maire de Rosendaël.

Cette brique était fabriquée à partir d'un mélange de sable des dunes et de chaux, on y ajoutait parfois un colorant.

 

Briqueterie de Rosendaël

Les premiers propriétaires obtiennent une Médaille d'Or à Arras puis un Grand Prix à l'Exposition Internationale de Tourcoing en 1906.

Briqueterie de Rosendaël

Ils y présentent un pavillon d'une superficie de 16 m2 sur 10,50 m de hauteur, entièrement construit avec cette brique, du dôme jusqu'au pavage. A l'intérieur, une table de 80 x 80 cm en un seul bloc de pierre silico-calcaire fait l'admiration de tous.

De nombreuses constructions de la région sont alors construites avec cette brique.

ACTUELLEMENT

Il ne reste plus que la porte de cette usine que l'on peut voir sur le boulevard de la République-François-Mitterrand à Rosendaël-Dunkerque.

Que va devenir cette porte en piteux état à l'heure actuelle ?

Va-t-elle être détruite comme l'ont demandé les propriétaires actuels ou va-t-elle être sauvegardée comme le souhaite, maintenant, la Ville en essayant de la faire classer au Patrimoine de l'Etat ?

 

 

Repost 0
Published by Jocelyne et Lysiane Denière - dans DUNKERQUE HISTOIRE MONUMENTS
commenter cet article
25 mars 2017 6 25 /03 /mars /2017 07:50

Voici une photographie représentant la place Jean Bart en 1962. Tout est prêt pour les grandes fêtes du tricentenaire du rattachement de Dunkerque à la France et le commerce de vêtements "L'Impeccable" pavoise sa façade du drapeau dunkerquois à rayures bleues et blanches. Les autres commerces ont aussi mis des drapeaux.

collection Denière

collection Denière

On remarque que la tour possède encore à son sommet la tourelle qui servait de loge au guetteur.

Repost 0
Published by Jocelyne et Lysiane Denière - dans DUNKERQUE HISTOIRE
commenter cet article
21 mars 2017 2 21 /03 /mars /2017 15:11

Voici quelques photos, provenant de notre livre "1945 Dunkerque libérée", prises lors du lancement de "La Seine" le 7 septembre 1948, le deuxième bateau lancé après la guerre. Le premier bateau, "La Saône", avait été lancé six mois avant.

La construction de ces deux pétroliers avait débuté avant la guerre.

A la fin de la guerre les Allemands font exploser les deux bateaux car les ouvriers des Chantiers n'avançaient pas, volontairement, dans la construction pour le compte des Ennemis.

 

Chantiers de France Dunkerque
prêt pour le départ

prêt pour le départ

la foule des Dunkerquois

la foule des Dunkerquois

il est dans l'eau !

il est dans l'eau !

Chantiers de France Dunkerque
Chantiers de France Dunkerque
Chantiers de France Dunkerque
Chantiers de France Dunkerque
Il est parti !

Il est parti !

Toutes les photos sont de Victor Denière

Repost 0
Published by Jocelyne et Lysiane Denière - dans PHOTOGRAPHIES BATEAUX DUNKERQUE
commenter cet article
19 mars 2017 7 19 /03 /mars /2017 14:35

Voici deux images publicitaires du magasin "La Petite Jeannette" à Dunkerque. Ces images proviennent de ma boîte à images et appartenaient à Maman dans les années 1920

collection Denière

collection Denière

collection Denière

collection Denière

Verso des images

Verso des images

Repost 0
Published by Jocelyne et Lysiane Denière - dans PUBLICITES DUNKERQUE COLLECTIONS IMAGES BUVARDS
commenter cet article
18 mars 2017 6 18 /03 /mars /2017 15:55

Voici un souvenir que j'ai gardé précieusement: un ticket d'entrée aux Floralies Synthoises organisées par "LES SNUSTRERAER". Il date des années 1960 et même probablement de 1964.

Collection Denière

Collection Denière

Repost 0
Published by Jocelyne et Lysiane Denière - dans DUNKERQUE FLEURS
commenter cet article
17 mars 2017 5 17 /03 /mars /2017 16:44

Voici quelques cartes anciennes éditées par François Reynaert lui-même. Nous nous souvenons très bien de ce quartier proche de la villa Myosotis où est née notre mère. De plus notre oncle jouait de la trompette dans l'orchestre de l' "Excentric Moulins" et y a rencontré une jeune fille qui est devenue notre tante.

collection Denière

collection Denière

Collection Denière

Collection Denière

Collection Denière

Collection Denière

Dommage que l'âme de ce quartier ait été détruite par des constructions modernes.

Repost 0
Published by Jocelyne et Lysiane Denière - dans DUNKERQUE CARTES POSTALES ANCIENNES HISTOIRE COLLECTIONS
commenter cet article
13 mars 2017 1 13 /03 /mars /2017 16:28
Publicité de 1905

Publicité de 1905

collection Denière

collection Denière

Repost 0
Published by Jocelyne et Lysiane Denière - dans PUBLICITES HISTOIRE CARTES POSTALES ANCIENNES DUNKERQUE
commenter cet article
5 janvier 2017 4 05 /01 /janvier /2017 17:54

Né le 7 juin 1826, à Dunkerque, 24 rue de la Couronne, Charles Delacre est le fils d'Ambroise, marchand corroyeur, né à Sanghem dans le Pas-de-Calais en 1795 et de Joséphine Snaude, née à Dunkerque en 1802. Son grand-père est alors marchand de fer à Mardyck. Il suit ses parents qui émigrent en Belgique, terre de prospérité.

Son père fonde les "imprimeries Delacre" à Charleroi.

Charles fait alors ses études de pharmacie.

Généreux, il fait des dons, pendant la guerre de 1870, à la Société de secours des blessés militaires.  Il ouvre une pharmacie appelée "La Pharmacie anglaise" numéro 62 rue Coudenberg à Bruxelles, comme on peut le lire dans le "Vade mecum de tous ceux qui désirent se soigner eux-mêmes avec l'électro-homéopathie" édition de 1883.

 

Biscuiterie Delacre

RLe chocolat est alors vendu comme fortifiant.

Charles Delacre a alors l'idée de fonder une chocolaterie.

En 1878, il emballe ses chocolats "de santé" dans un emballage papier à l'effigie du roi Léopold II.

En 1878, il présente ses chocolats à l'Exposition Universelle de Paris. Il n'y reçoit qu'une médaille de bronze malgré des chocolats d'une excellente qualité.

"Cet exposant exhibe le chocolat sous toutes ses formes et variétés: des chocolats de santé dépourvus d'essence aromatique étrangère au cacao, des chocolats médicamenteux, des poudres pures et mélangées de sucre, dont une partie du principe gras du cacao a été enlevé pour que, sous cette forme nouvelle il puisse être absorbé par les estomacs les plus délicats. Rappelons les chocolats à l'extrait de viande dont nous avons rencontré quelques spécimens à l'exposition française; ici l'extrait de viande n'est pas considéré comme analeptique mais il n'agit comme digestif, que par les sels qu'il contient".

Charles Delacre obtient cependant une médaille d'argent pour la présentation de son extrait de viande de la Plata.


 

 

En 1879, sa maison est brevetée "Fournisseur du roi" et accumule les marques déposées: "Léopold II" , "Marie-Henriette"....

La maison Delacre continuera par la suite en illustrant ses boîtes métalliques de photographies royales.

Pour la naissance de son Altesse royale la princesse Elisabeth fille de Philippe et Mathilde

Pour la naissance de son Altesse royale la princesse Elisabeth fille de Philippe et Mathilde

Ses deux fils Ambroise et Pierre prennent la relève. L'aîné après des études de pharmacie reprend les affaires au Coudenberg et le second, étudiant en chimie, plutôt porté sur le chocolat, seconde son père pour la construction d'une usine à Vilvorde.

La firme Delacre lance alors le biscuit industriel. De forme oblongue, sort d'abord "le Pacha", puis "la bicyclette", le "Polichinelle", le "Congolais" ou le "Bastogne".

Charles meurt en 1906.

L'entreprise familiale continue...

fables de La Fontaine, boîte éditée en 1996

fables de La Fontaine, boîte éditée en 1996

Biscuiterie Delacre

De nombreuses boîtes "Tintin" sont des boîtes collector en édition limitée:

Biscuiterie Delacre
Biscuiterie Delacre
Biscuiterie Delacre
Biscuiterie Delacre
Biscuiterie Delacre
Biscuiterie Delacre
Repost 0
Published by Jocelyne et Lysiane Denière - dans HISTOIRE PUBLICITES COLLECTIONS DUNKERQUE BELGIQUE
commenter cet article
17 décembre 2016 6 17 /12 /décembre /2016 14:21
Nous venons de déposer notre 53ème ouvrage chez l'imprimeur. Espérons qu'il ne sera pas copié comme le sera notre récent livre sur Gaspard et Célestin Malo, par une Société d'Histoire du Dunkerquois. En effet, l'un de ses membres a eu l'audace de nous téléphoner pour nous demander des renseignements et nos sources sur Célestin Malo pour écrire son chapitre !...écœurées... !!!
Gaspard et Célestin Malo

Nous présenterons bientôt le 53ème ouvrage, sur un sujet bien d'actualité qui nous a passionné et, nous l'espérons, passionnera beaucoup d'autres lecteurs.

Parution début janvier.

Repost 0
Published by Jocelyne et Lysiane Denière - dans LIVRES DUNKERQUE
commenter cet article
19 novembre 2016 6 19 /11 /novembre /2016 07:24
A droite, l'hôtel des Arcades, place Jean Bart

A droite, l'hôtel des Arcades, place Jean Bart

L'écrivain Pierre Loti, ancien officier de marine, vient à Dunkerque en 1918 en tant que colonel de l'armée de terre. Il y était déjà venu en 1915.

Voici ce qu'il narre dans son article "court intermède de charme au milieu de l'horreur" publié dans la Revue des Deux Mondes tome 45 de 1918:

"J'ai dormi cette fois à Dunkerque, - bien entendu, dormi sur le qui-vive,- à l'hôtel des Arcades; mes fenêtres aux vitres cassées donnent sur la grande place où trône la statue de Jean Bart, et toute la nuit, au-dessus de ma tête, ces grosses phalènes bourdonnantes que sont nos avions de veille ont dansé leurs rondes dans le ciel plein d'étoiles...

Mais tout à coup voici les sonorités toutes neuves de la pointe du jour affreusement déchirées par le plus sinistre des cris que le monde ait jamais connus; aucune bête, ni lion, ni l'éléphant même n'approchent de la puissance de cette voix-là; en gémissements chromatiques, cela monte, cela redescend et cela remonte...c'est la grande sirène d'alarme... J'ai entendu beaucoup de sirènes dans ma vie, et aujourd'hui, hélas ! tous les Parisiens ont dû s'y habituer, mais le cri le plus horrible qui reste dans ma mémoire est toujours celui de Dunkerque".

Ensuite, il se rend à La Panne pour rencontrer le roi et la reine des Belges qui logent dans trois villas situées à l'ouest de la digue.

Il est charmé par l'accueil qui lui est réservé et par la reine , "pauvre charmante Reine" dit-il. Cela explique le titre de son article.

"Et moi, je m'en retourne à Dunkerque, où je suis sûr de réentendre tout à l'heure l'horrible voix de la grande sirène d'alarme".

 

Repost 0
Published by JOCELYNE ET LYSIANE DENIERE - dans HISTOIRE CARTES POSTALES ANCIENNES DUNKERQUE
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de LUDOVICA
  • : Tout ce que j'aime: jeux, cartes anciennes, photos, recettes de cuisine, dictons, proverbes, citations, collections diverses, curiosités, histoire, art, broderie, souvenirs de vacances, bricolage,etc
  • Contact

Recherche