Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 avril 2017 3 26 /04 /avril /2017 12:27

Voici l'article du Phare Dunkerquois relatif au livre "Georges Guynemer" relatant sa vie.

Le Phare Dunkerquois du 26/04/2017

Le Phare Dunkerquois du 26/04/2017

Repost 0
Published by Jocelyne et Lysiane Denière - dans LIVRES HISTOIRE
commenter cet article
19 avril 2017 3 19 /04 /avril /2017 15:57

La bataille du Chemin des Dames commença le 16 avril 1917 à six heures du matin et se prolongea jusqu'au 24 octobre 1917. Elle se passa entre Soissons, Laon et Reims.

Du 16 au 25 avril, on comptait déjà 30 000 tués.

Un marque-page datant de 1920, a été édité par Michelin pour présenter ses guides des Champs de bataille. Le voici recto-verso:

collection Denière

collection Denière

Repost 0
Published by Jocelyne et Lysiane Denière - dans GUERRES MARQUE-PAGE SIGNET HISTOIRE
commenter cet article
14 avril 2017 5 14 /04 /avril /2017 09:16

"La Briqueterie Silico-calcaire de Rosendaël-lez-Dunkerque" fut fondée en 1901.

Briqueterie de Rosendaël

Ses premiers dirigeants sont Alfred Delecourt et Paul Laloy, d'autres succéderont dont Alphonse Bournonville qui fut maire de Rosendaël.

Cette brique était fabriquée à partir d'un mélange de sable des dunes et de chaux, on y ajoutait parfois un colorant.

 

Briqueterie de Rosendaël

Les premiers propriétaires obtiennent une Médaille d'Or à Arras puis un Grand Prix à l'Exposition Internationale de Tourcoing en 1906.

Briqueterie de Rosendaël

Ils y présentent un pavillon d'une superficie de 16 m2 sur 10,50 m de hauteur, entièrement construit avec cette brique, du dôme jusqu'au pavage. A l'intérieur, une table de 80 x 80 cm en un seul bloc de pierre silico-calcaire fait l'admiration de tous.

De nombreuses constructions de la région sont alors construites avec cette brique.

ACTUELLEMENT

Il ne reste plus que la porte de cette usine que l'on peut voir sur le boulevard de la République-François-Mitterrand à Rosendaël-Dunkerque.

Que va devenir cette porte en piteux état à l'heure actuelle ?

Va-t-elle être détruite comme l'ont demandé les propriétaires actuels ou va-t-elle être sauvegardée comme le souhaite, maintenant, la Ville en essayant de la faire classer au Patrimoine de l'Etat ?

 

 

Repost 0
Published by Jocelyne et Lysiane Denière - dans DUNKERQUE HISTOIRE MONUMENTS
commenter cet article
25 mars 2017 6 25 /03 /mars /2017 07:50

Voici une photographie représentant la place Jean Bart en 1962. Tout est prêt pour les grandes fêtes du tricentenaire du rattachement de Dunkerque à la France et le commerce de vêtements "L'Impeccable" pavoise sa façade du drapeau dunkerquois à rayures bleues et blanches. Les autres commerces ont aussi mis des drapeaux.

collection Denière

collection Denière

On remarque que la tour possède encore à son sommet la tourelle qui servait de loge au guetteur.

Repost 0
Published by Jocelyne et Lysiane Denière - dans DUNKERQUE HISTOIRE
commenter cet article
17 mars 2017 5 17 /03 /mars /2017 16:44

Voici quelques cartes anciennes éditées par François Reynaert lui-même. Nous nous souvenons très bien de ce quartier proche de la villa Myosotis où est née notre mère. De plus notre oncle jouait de la trompette dans l'orchestre de l' "Excentric Moulins" et y a rencontré une jeune fille qui est devenue notre tante.

collection Denière

collection Denière

Collection Denière

Collection Denière

Collection Denière

Collection Denière

Dommage que l'âme de ce quartier ait été détruite par des constructions modernes.

Repost 0
Published by Jocelyne et Lysiane Denière - dans DUNKERQUE CARTES POSTALES ANCIENNES HISTOIRE COLLECTIONS
commenter cet article
13 mars 2017 1 13 /03 /mars /2017 16:28
Publicité de 1905

Publicité de 1905

collection Denière

collection Denière

Repost 0
Published by Jocelyne et Lysiane Denière - dans PUBLICITES HISTOIRE CARTES POSTALES ANCIENNES DUNKERQUE
commenter cet article
7 février 2017 2 07 /02 /février /2017 14:41

Ce monument se trouve sur la jetée de Nieuwpoort en Belgique.

Nieuwpoort statue de l'explorateur polaire De Poolreiziger

De part et d'autre de ce monument, deux plaques sont insérées dans les pavés.

La première indique que la sculpture est une réalisation de Freddy Cappon, faite en 2007 et inaugurée le 16 septembre 2007 par le bourgmestre R Crabbe à l'occasion du premier départ de Nieuwpoort vers l'Antarctique de l'explorateur polaire Dixie Dansercoer, en présence de B Willaert, Secrétaire d'Etat, des Echevins, du directeur du Tourisme, etc

La sculpture a une hauteur de 5,8 mètres et une circonférence de 12 mètres. Elle est en acier Corten, (c'est  un acier auto-patiné à corrosion superficielle forcée, utilisé pour son aspect et sa résistance aux conditions atmosphériques).

Les colonnes représentent des "ducs-d'Albe", c'est-à-dire des pilotis ancrés dans les bassins sur lesquels s'amarrent les bateaux, les deux arcs de cercle symbolisent les pôles Nord et Sud.

 

Nieuwpoort statue de l'explorateur polaire De Poolreiziger

Il y est inscrit que 110 ans après le baron de Gerlache, Dixie réalise une expédition belge, la première qui a un caractère purement scientifique, et c'est le premier qui a osé hiverner en Antarctique.

Puis ce texte est suivi d'une citation en néerlandais du baron Adrien de Gerlache (1897-1899),  dont voici la traduction:

" Merci à notre hivernage scientifique qui nous a permis au moins de fournir des observations météorologiques faites heure après heure, pendant toute une année, donc pour un cycle complet de 365 jours"

suivie d'une citation: de Dixie Dansercoer:

"Après notre traversée de l'Antarctique en 1997-98 où nous avons creusé tous les 250 km des puits pour étudier les carottes de glace sur une distance de 2 932 km et 800 mesures de profondeur de neige lors de la traversée de l'océan Arctique, nous partons maintenant avec une mission éducative et météorologique., 2007"

Photos J et L Denière

Photos J et L Denière

"De Poolereiziger" c'est-à-dire "l'Explorateur Polaire" est représenté marchant chaussé de skis traînant son paquetage sur la glace.

Repost 0
Published by Jocelyne et Lysiane Denière - dans BELGIQUE HISTOIRE
commenter cet article
14 janvier 2017 6 14 /01 /janvier /2017 17:19

J'ai trouvé dans des archives cette carte postale.

A cette époque, que signifie "retraite du départ"?

Que représente exactement cette carte postale ?

 

collection J et L Denière

collection J et L Denière

Si vous souhaitez la reproduire, demandez-nous l'autorisation.

Repost 0
Published by Jocelyne et Lysiane Denière - dans HISTOIRE
commenter cet article
5 janvier 2017 4 05 /01 /janvier /2017 17:54

Né le 7 juin 1826, à Dunkerque, 24 rue de la Couronne, Charles Delacre est le fils d'Ambroise, marchand corroyeur, né à Sanghem dans le Pas-de-Calais en 1795 et de Joséphine Snaude, née à Dunkerque en 1802. Son grand-père est alors marchand de fer à Mardyck. Il suit ses parents qui émigrent en Belgique, terre de prospérité.

Son père fonde les "imprimeries Delacre" à Charleroi.

Charles fait alors ses études de pharmacie.

Généreux, il fait des dons, pendant la guerre de 1870, à la Société de secours des blessés militaires.  Il ouvre une pharmacie appelée "La Pharmacie anglaise" numéro 62 rue Coudenberg à Bruxelles, comme on peut le lire dans le "Vade mecum de tous ceux qui désirent se soigner eux-mêmes avec l'électro-homéopathie" édition de 1883.

 

Biscuiterie Delacre

RLe chocolat est alors vendu comme fortifiant.

Charles Delacre a alors l'idée de fonder une chocolaterie.

En 1878, il emballe ses chocolats "de santé" dans un emballage papier à l'effigie du roi Léopold II.

En 1878, il présente ses chocolats à l'Exposition Universelle de Paris. Il n'y reçoit qu'une médaille de bronze malgré des chocolats d'une excellente qualité.

"Cet exposant exhibe le chocolat sous toutes ses formes et variétés: des chocolats de santé dépourvus d'essence aromatique étrangère au cacao, des chocolats médicamenteux, des poudres pures et mélangées de sucre, dont une partie du principe gras du cacao a été enlevé pour que, sous cette forme nouvelle il puisse être absorbé par les estomacs les plus délicats. Rappelons les chocolats à l'extrait de viande dont nous avons rencontré quelques spécimens à l'exposition française; ici l'extrait de viande n'est pas considéré comme analeptique mais il n'agit comme digestif, que par les sels qu'il contient".

Charles Delacre obtient cependant une médaille d'argent pour la présentation de son extrait de viande de la Plata.


 

 

En 1879, sa maison est brevetée "Fournisseur du roi" et accumule les marques déposées: "Léopold II" , "Marie-Henriette"....

La maison Delacre continuera par la suite en illustrant ses boîtes métalliques de photographies royales.

Pour la naissance de son Altesse royale la princesse Elisabeth fille de Philippe et Mathilde

Pour la naissance de son Altesse royale la princesse Elisabeth fille de Philippe et Mathilde

Ses deux fils Ambroise et Pierre prennent la relève. L'aîné après des études de pharmacie reprend les affaires au Coudenberg et le second, étudiant en chimie, plutôt porté sur le chocolat, seconde son père pour la construction d'une usine à Vilvorde.

La firme Delacre lance alors le biscuit industriel. De forme oblongue, sort d'abord "le Pacha", puis "la bicyclette", le "Polichinelle", le "Congolais" ou le "Bastogne".

Charles meurt en 1906.

L'entreprise familiale continue...

fables de La Fontaine, boîte éditée en 1996

fables de La Fontaine, boîte éditée en 1996

Biscuiterie Delacre

De nombreuses boîtes "Tintin" sont des boîtes collector en édition limitée:

Biscuiterie Delacre
Biscuiterie Delacre
Biscuiterie Delacre
Biscuiterie Delacre
Biscuiterie Delacre
Biscuiterie Delacre
Repost 0
Published by Jocelyne et Lysiane Denière - dans HISTOIRE PUBLICITES COLLECTIONS DUNKERQUE BELGIQUE
commenter cet article
19 novembre 2016 6 19 /11 /novembre /2016 07:24
A droite, l'hôtel des Arcades, place Jean Bart

A droite, l'hôtel des Arcades, place Jean Bart

L'écrivain Pierre Loti, ancien officier de marine, vient à Dunkerque en 1918 en tant que colonel de l'armée de terre. Il y était déjà venu en 1915.

Voici ce qu'il narre dans son article "court intermède de charme au milieu de l'horreur" publié dans la Revue des Deux Mondes tome 45 de 1918:

"J'ai dormi cette fois à Dunkerque, - bien entendu, dormi sur le qui-vive,- à l'hôtel des Arcades; mes fenêtres aux vitres cassées donnent sur la grande place où trône la statue de Jean Bart, et toute la nuit, au-dessus de ma tête, ces grosses phalènes bourdonnantes que sont nos avions de veille ont dansé leurs rondes dans le ciel plein d'étoiles...

Mais tout à coup voici les sonorités toutes neuves de la pointe du jour affreusement déchirées par le plus sinistre des cris que le monde ait jamais connus; aucune bête, ni lion, ni l'éléphant même n'approchent de la puissance de cette voix-là; en gémissements chromatiques, cela monte, cela redescend et cela remonte...c'est la grande sirène d'alarme... J'ai entendu beaucoup de sirènes dans ma vie, et aujourd'hui, hélas ! tous les Parisiens ont dû s'y habituer, mais le cri le plus horrible qui reste dans ma mémoire est toujours celui de Dunkerque".

Ensuite, il se rend à La Panne pour rencontrer le roi et la reine des Belges qui logent dans trois villas situées à l'ouest de la digue.

Il est charmé par l'accueil qui lui est réservé et par la reine , "pauvre charmante Reine" dit-il. Cela explique le titre de son article.

"Et moi, je m'en retourne à Dunkerque, où je suis sûr de réentendre tout à l'heure l'horrible voix de la grande sirène d'alarme".

 

Repost 0
Published by JOCELYNE ET LYSIANE DENIERE - dans HISTOIRE CARTES POSTALES ANCIENNES DUNKERQUE
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de LUDOVICA
  • : Tout ce que j'aime: jeux, cartes anciennes, photos, recettes de cuisine, dictons, proverbes, citations, collections diverses, curiosités, histoire, art, broderie, souvenirs de vacances, bricolage,etc
  • Contact

Recherche